Roulé aux pêches et framboises (companion ou non)

Coucou,

J’adore le mélange pêche et framboise, ouiiii ahaha, je n’ai pas pu m’en empêcher ! J’ai encore utilisé des framboises ! Tu l’auras compris, chez moi, l’été rime avec framboises !
Ce dessert est idéal, frais et léger pour l’été et même si je suis super déçue du rendu final, il a été très apprécié, c’est pourquoi je te le présente tout de même. Mon statut de vie de maman avec deux enfants en bas-âge me rappelle vite à l’ordre !
Ce n’est pas du tout ce que j’avais imaginé et j’ai dû me dépêcher et le bâcler. Du coup, je compte sur toi pour faire quelque chose de beaucoup plus joli !

roulé_pêches_framboise

Pour 6-8 personnes

Temps de préparation jourJ : 40 minutes – Temps de cuisson (génoise) : 10 minutes
Temps de repos : au moins 3h

Ingrédients :

Pour les pêches pochées : ( à préparer la veille ou à défaut des pêches au sirop)
– 2 pêches (bio de préférence)
– 1 grosse poignée de framboises
– 1/2 à 1 tasse de sucre
– 2 tasses d’eau
– Jus d’un demi-citron
– Une demi gousse de vanille (fendue et grattée) ou arôme

Génoise roulée :
– 4 œufs
– 125 g de farine
– 100 g de sucre

Pour la chantilly mascarpone :
– 250 ml de crème entière fleurette (bien froide)
– 130 g de mascarpone (bien froide)
– 40 g de sucre glace

LA VEILLE :

Les pêches pochées

1 – Nettoyer les pêches sans enlever la peau et les couper en quartiers
2 – Dans une poêle, porter à ébullition l’eau, le sucre, la vanille et le jus de citron puis baisser à feu doux
3 – Ajouter les fruits, laisser infuser environ 5 minutes
4 – Couper le feu et laisser infuser de nouveau une nuit au frais
5 – Le lendemain, égoutter, enlever la peau des pêches et réserver les fruits.
( Le sirop peut être gardé pour imbiber une génoise au chocolat par exemple, un délice)

SANS COMPANION :

La génoise :

J’ai utilisé la même recette que ma charlotte royale aux fraises.

1 – Préchauffer le four à 180°.
2 – Battre vigoureusement les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Réserver.
3 – Battre les blancs d’œufs. Lorsqu’ils commencent à mousser, ajouter une cuillère à soupe de sucre en poudre en pluie pour les resserrer puis augmenter la vitesse du batteur jusqu’à obtenir des blancs d’œufs fermes et nacrés.
4 – Incorporer une partie de ces blancs en neige dans l’appareil jaune d’œufs/sucre et battre avec un fouet pour le détendre (d’un geste ferme et rapide)
5 – Incorporer le reste des blancs délicatement avec une maryse
6 – Ajouter la farine « en pluie » et en deux fois et mélanger toujours en « coupant » à l’aide du fouet : verser la farine et faire passer le fouet au travers du mélange comme pour le « couper »
7 – Une fois l’appareil homogène, le verser sur la plaque à pâtisserie, l’étaler avec une spatule puis enfourner pour 10 minutes (à surveiller suivant les fours)
8 – Préparer un torchon propre et humide sur votre plan de travail et placer une feuille de papier aluminium dessus puis retourner le biscuit sur la feuille de papier alu.
9 – Soulever la plaque et retirer le papier cuisson délicatement.
10 – Rouler le biscuit pour lui faire « prendre le pli » en le roulant sur lui-même à vide jusqu’à complet refroidissement

Chantilly mascarpone : Préalablement, placer le récipient et les fouets du batteur au congélateur au minimum 10 minutes avant de faire ma chantilly.

1- Mettre le mascarpone et la crème dans le bol puis commencer à fouetter le tout en augmentant progressivement la vitesse
2- Ajouter le sucre, à partir de là, il faudra être vigilant car la chantilly peut monter très vite.
3- Fouetter à nouveau et bien surveiller la chantilly, dès que celle-ci commence à à avoir la consistance souhaitée, il faudra arrêter (au risque d’avoir du beurre).

AU COMPANION :

La génoise (le companion est utilisé pour monter les blancs et réaliser le mélange jaunes + sucre (pour ma part, je préfère utiliser mon batteur électrique parce qu’il y aura simplement moins de vaisselle !), le reste se réalisant à la maryse + au fouet manuel)

J’ai utilisé la même recette que ma charlotte royale aux fraises.

1 – Préchauffer le four à 180°.
2 – Dans le bol muni du fouet, monter les blancs en neige V7 pendant 6 minutes, au bout de 5 minutes, ajouter en pluie une cuillère à soupe de sucre pour les resserrer. Réserver.
3 – Battre ensuite les jaunes avec le sucre, V5 pendant 3 minutes puis réserver dans un récipient.
4 – Incorporer une partie de ces blancs en neige dans l’appareil jaune d’œufs/sucre et battre avec un fouet pour le détendre (d’un geste ferme et rapide)
5 – Incorporer le reste des blancs délicatement avec la maryse
6 – Ajouter la farine « en pluie » et en deux fois et mélanger toujours en « coupant » à l’aide du fouet : verser la farine et faire passer le fouet au travers du mélange comme pour le « couper »
7 – Une fois l’appareil homogène, le verser sur la plaque à pâtisserie, l’étaler avec une spatule puis enfourner pour 10 minutes (à surveiller suivant les fours)
8 – Préparer un torchon propre et humide sur votre plan de travail et placer une feuille de papier aluminium dessus puis retourner le biscuit sur la feuille de papier alu.
9 – Soulever la plaque et retirer le papier cuisson délicatement.
10 – Rouler le biscuit pour lui faire « prendre le pli » en le roulant sur lui-même à vide jusqu’à complet refroidissement.

Chantilly mascarpone :
Préalablement, placer le bol muni du batteur au congélateur au minimum 10 minutes avant de faire ma chantilly.

1 – Dans le bol muni du batteur, mettre le mascarpone et la crème, lancer V6 pendant 1 minute 30
2 – Ajouter le sucre, à partir de là, il faudra être vigilant car la chantilly peut monter très vite.
3 – Relancer V6 et bien surveiller la chantilly, dès que celle-ci commence à à avoir la consistance souhaitée, arrêter (au risque d’avoir du beurre).
Augmenter progressivement la vitesse toutes les 30 secondes, si besoin.

MONTAGE FINAL

1- Tartiner le biscuit roulé au 3/4 de sa longueur avec la chantilly mascarpone
2- Ajouter les fruits pochés et bien égouttés
3- Rouler à nouveau le biscuit fourré sur lui-même, en faisant un peu pression pour étaler la garniture sur le 1/4 restant
4 – Emballer dans du film plastique et laisser reposer au frigo au minimum 3h
5- Défilmer, couper les extrémités proprement, décorer et servir bien frais

Avec cette recette je participe à mon premier concours (je n’ai pas une âme de compétitrice mais je me dis que ça peut être sympa et m’amuser, ça, j’adore !) : Défi mensuel  de Recette de le thème étant : les fruits d’été ! choisi par les membres du jury suivant : 
Alaro de Mes petites recettes préférées
Anne Marie de la poêle qui rit !
Florence de Les délices de Florence
Isabelle de La table d’Isa
Jackie de La cuisine de Jackie
Sandstyle de Les délices de Sandstyle
Val de Mes recettes au multicuiseur
Vanessa de Popotte de Petit Bohnium

roulé_pêches_framboises

Retrouve-moi tous les mardis, ici, sur le blog. Si jamais tu n’y penses pas, inscris-toi à la newsletter pour recevoir un mail dès publication !
Sinon, pour encore plus de recettes et plus d’idées, suis-moi sur ma page Facebook et instragram @lelabodemaman, j’y partage au grès de mes envies les autres recettes que je réalise !

A très vite !

16 commentaires sur “Roulé aux pêches et framboises (companion ou non)

Ajouter un commentaire

  1. Bon c’est vrai que les framboises c’est super bon alors pourquoi s’en priver ?
    De plus, cela apporte un pep’s plutôt alléchant.
    Concernant ce roulé aux pêches miam j’en piquerai bien une tranche

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :